Le plan d'intervention
adapté aux besoins et aux capacités de l'élève


Définition:

La Politique générale relative à l'organisation des services aux élèves HDAA de la Commission scolaire de Montréal définit le plan d'intervention adapté aux capacités et aux besoins de l'élève de la manière suivante:

Démarche concertée et consignée de la planification et
de l’évaluation des interventions effectuées auprès de l’élève.

La définition proposée par le MELS dans son Cadre de référence pour l’établissement des plans d’intervention (2004, p. 42) situe également le document en tant que part indissociable du processus d'aide à l'élève: 

Le plan d'intervention a pour objectif d'aider l'élève qui, parce qu'il est handicapé
ou qu'il rencontre des difficultés, a besoin d'interventions adaptées pour progresser
de façon optimale dans le développement de ses compétences menant à sa réussite.
Il consiste en une planification d'actions coordonnées qui sont établies
au sein d'une démarche de concertation.

Le plan d'intervention se situe dans un processus dynamique d'aide à l'élève
qui se réalise pour lui et avec lui. Il prend appui sur une vision systémique
de la situation de l'élève et est mis en oeuvre selon une approche
de recherche de solutions.

Pour le MELS, cette indissociabilité entre planification et processus est telle que sa description du plan d'intervention inclut le processus de signalisation continue, tel que l'illustre le schéma suivant tiré de la page 25 du Cadre de référence pour l’établissement des plans d’intervention (2004):

 

 

 

Ce que contient un plan d'intervention:

La Politique générale relative à l'organisation des services pour les élèves HDAA de la Commission scolaire reprend les balises légales suivantes pour la constitution et la gestion du plan d'intervention: D'abord, l'article 6.3.1 (c)  précise ce que devrait minimalement contenir un plan d'intervention, soit:

  • les capacités et les besoins de l'élève;

  • les champs d'intervention (apprentissage, insertion sociale ou autre);

  • les objectifs poursuivis et les compétences à développer ;

  • les services d'appui dont l'élève a besoin pour développer ses compétences ;

  • les moyens retenus pour l'atteinte de ces objectifs ;

  • les personnes responsables des interventions, leur rôle et leurs responsabilités;

  • le calendrier d'échéances pour la réalisation de ces interventions ;

  • les résultats obtenus

Dans l'esprit du processus de signalisation continue présenté plus tôt et tel que le précise le MELS dans son Cadre de référence pour l’établissement des plans d’intervention (2004),  l'élaboration d'un plan d'intervention est indiquée lorsque:

  • la situation complexe d’un élève nécessite la mobilisation accrue et concertée de l’élève, de son enseignant, de ses parents, de la direction et, lorsque nécessaire, d’autres intervenants de l’école ou d’autres organismes afin de bien cerner la problématique, de planifier la démarche d’intervention, de la mettre en œuvre et de l’ajuster au besoin;
  • la situation d’un élève nécessite la mise en place de ressources spécialisées ou encore de stratégies d’enseignement particulières, en plus des actions habituellement entreprises par l’enseignant, en collaboration avec l’équipe-cycle, pour adapter ses interventions aux besoins de l’élève;

  • la situation d’un élève nécessite des prises de décisions qui auront des incidences sur son parcours scolaire, notamment une décision liée à l’adaptation de l’évaluation, à une dérogation au régime pédagogique ou encore, à une orientation particulière au regard de son cheminement ou de son classement scolaire.

Le plan d'intervention prend la forme que lui donne l'école, pour autant que les éléments de contenu prescrits soient respectés. Un formulaire est toutefois proposé à la Commission scolaire pour leur rédaction.

L'évaluation du plan d'intervention:

Au sens de l'article 6.3.3 de la politique, le plan d'intervention doit faire l'objet d'une évaluation périodique. La fréquence des évaluations est spécifiée au plan d'intervention. Par ailleurs, l’article 29 du Régime pédagogique de l’enseignement préscolaire, de l’enseignement primaire et de l’enseignement secondaire prévoit que le personnel scolaire communique aux parents, au moins une fois par mois, des renseignements sur leur enfant dans le cas des élèves ayant un plan d’intervention.

Par ailleurs, le MELS précise, dans son Cadre de référence pour l’établissement des plans d’intervention, que la révision du plan d’intervention repose sur l’évolution de la situation de l’élève. Au moment de la révision, le MELS suggère que les personnes concernées pourraient, entre autres choses, aborder les questions suivantes :

  • le plan d’intervention est-il toujours représentatif de la situation de l’élève et de ses besoins ?

  • les stratégies et les ressources utilisées favorisent-elles l’atteinte des objectifs fixés, particulièrement en ce qui concerne le développement des compétences attendues selon le Programme de formation ?

  • Les objectifs fixés dans le plan d’intervention ont-ils été réalisés ?

 
Documents utiles

 


Ressources éducatives / secteur de l'adaptation scolaire et des services complémentaires / 2005-06-20 / adaptationscolaire@csdm.qc.ca